• Journée réparatrice du soldat

    Journée réparatrice du soldat

    (Montmartre, archiconfrérie de prière et de pénitence)

     

    Journée réparatrice du soldat

     

    Le Cœur de Jésus demande que les vrais chrétiens s'unissent dans un grand mouvement de prière et de pénitence afin de réparer les fautes qui sont un obstacle à l'effusion de ses grâces sur l'Église et la France.

    Dans le but de répondre à son désir, nous nous unirons à toutes les âmes réparatrices et nous consacrerons une de nos journées soit par semaine, soit par quinzaine, soit par mois, à la prière et à la réparation.

    C'est d'ailleurs par la prière et les sacrifices d'une vie vraiment chrétienne, autant que par les armes, que le soldat obtiendra la victoire et le salut de la France.

    I Réveil

    Je penserai que ce jour de réparation équivaut à un jour d'offensive et qu'il sera fructueux auprès de Dieu en proportion de ma générosité.

    Je l'offrirai en réparation :

    De mes péchés personnels,

    Des péchés de mes camarades,

    Des péchés de mon pays.

    J'aurai le désir de réparer en particulier les blasphème qui outragent le nom Sacré de Dieu et de les empêcher autour de moi dans la mesure du possible.

     

    II Messe et Communion

    Si je suis au repos ou à proximité de mon aumônier, j'assisterai à la Sainte Messe et j'y ferai la Sainte Communion.

    Si je suis aux tranchées ou retenu par mon service, je dirai à Dieu le désir que j'aurai de le recevoir et je prendrai la résolution de communier au prochain jour libre.

     

    III Repas

    Je me contenterai ce jour-là de l'ordinaire qui m'est attribué.

    Et je me priverai d'un peu de tabac ou de douceurs que je pourrais me procurer.

     

    IV Travail

    Je m'efforcerai d'être absolument ponctuel dans l'accomplissement de mes devoirs d'état, corvées, consignes, exercices, et je renouvellerai de temps en temps mon offrande par des oraisons jaculatoires.

    Cœur Sacré de Jésus, que votre règne arrive ;

    Cœur Sacré de Jésus, ayez pitié de nous ;

    Cœur Sacré de Jésus, faites que je vous aime de plus en plus.

    Cœur Sacré de Jésus, j'ai confiance en vous.

     

    V Dans la journée

    Je prendrai quelques instants pour prier à l'Église, si je suis au repos ; dans la tranchée je dirai mon chapelet à l'écart ou lirai les prières de mon petit paroissien du soldat.

     

    VI Relations

    Je me rappellerai les vertus du Cœur de notre Seigneur.

    La douceur, - supportant les fautes et défauts des camarades, acceptant de bon cœur tous les ordres donnés, par les supérieurs.

    La patience, - dans mes fatigues, mes mouvements de révolte ou d'humeur, les souffrances de la vie militaire.

    La charité, - envers mes supérieurs, en évitant les critiques et le mauvais esprit ; envers mes camarades, en leur parlant avec bonté, en leur rendant service dans les corvées ou autres travaux, en supportant leurs manières parfois blessantes ; envers mes inférieurs en agissant toujours suivant la justice et avec dévouement.

    La pureté, - en veillant à éviter tout ce qui blesse cette vertu et en m'efforçant d'empêcher autour de moi les conversations mauvaises.

     

    VII Le soir avant de m'endormir, j'examinerai sur la façon dont j'aurai passé ma journée réparatrice.

    Je me recommanderai au Sacré Cœur de Jésus et je m'endormirai avec confiance sous sa sauvegarde.

     

    Avec permission de l'Ordinaire.