• Foy-Notre-Dame, Notre-Dame de Foy

     
     

     

    Foy-Notre-Dame (Belgique)

    Notre-Dame de Foy

     

    Foy-Notre-Dame, Notre-Dame de Foy

    Carte postale de Notre-Dame de Foy

     

    Découverte de la statue de la Vierge

    En 1609 Gilles, un bûcheron de Wanlin, et Innocent Delimoir qui l'accompagne, en débitant un énorme chêne qu’ils venaient d’abattre y découvrent une petite statue de la Vierge Marie : faite de terre cuite, elle est entourée de quelques pierres et de cheveux.

    Gilles et Innocent crient au miracle.

    L’histoire se répand dans les environs, et très rapidement un culte spontané se développe.

    En fait le chêne se trouvait au bord d’un chemin emprunté par les pèlerins se rendant à Saint-Hubert.

    Quelque deux siècles avant la découverte de 1609, l’un d’eux déposa dans le creux de l’arbre une statuette de la Vierge Marie.

    Au fil des ans l’écorce de l’arbre se referma sur elle et, le chemin étant de moins en moins fréquenté, l’existence de la statuette fut oubliée.

    La statue est d’abord replacée dans un autre chêne, mais le baron de Celles, ayant constaté qu'on avait tenté de la voler, la porte dans son oratoire du château de Vêves (baronnie de Celles). Les visiteurs et pèlerins commencent à affluer.

    Un premier miracle a lieu en 1616 : suite à l’intercession de la Vierge Marie un vieillard est guéri d’une hernie aussi douloureuse que débilitante.

    L’enquête canonique prescrite par l’évêque de Liège, Ferdinand de Bavière, est positive dans ses conclusions.

    Source :

    https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89glise_Notre-Dame_de_Foy

     

     

     

    Foy-Notre-Dame, Notre-Dame de Foy

     

    Foy-Notre-Dame (Belgique)

    - Notre-Dame de Foy

    - Église Notre-Dame de Foy