• Filles de la Croix de Liège

     
     

    Filles de la Croix de Liège

     

    Les Filles de la Croix (de Liège) [F.C.] forme une congrégation religieuse féminine de droit pontifical.

    Fondée en 1833 à Liège, en Belgique, la congrégation est engagée principalement dans des œuvres d’éducation féminine, en Belgique, Grande-Bretagne, Allemagne, Italie, Brésil, Inde et Pakistan.

    Origine et fondation 

    Après la mort de leur mère en 1820, les deux sœurs Ferdinande (1780- ) et Jeanne Haze (1782-1876), ne pouvant entrer en religion étant donné les lois en vigueur à l’époque, décident de vivre la vie religieuse à domicile.

    Pour subvenir à leurs besoins elles ouvrent chez elles une école payante (1824). En 1829 elles acceptent la direction d’une école gratuite qui leur est confiée par le curé de la paroisse Saint-Barthélemy de Liège, Jean-Guillaume Habets (1801-1876).

    Quelques compagnes se joignent aux deux sœurs.

    En 1832 l’abbé Habets rédige pour elles une règle de vie religieuse.

    Le 8 septembre 1833 le petit groupe prend l’habit religieux. Jeanne Haze et sa sœur font leur profession religieuse perpétuelle dans la chapelle du Carmel du Potay (Liège). Jeanne Haze prend le nom de (Mère) Marie-Thérèse.

    En 1845 l’institut reçoit sa reconnaissance canonique par Mgr Corneille Van Bommel, évêque de Liège, et le texte de ses constitutions est approuvé en 1851. Il sera revu plusieurs fois par la suite. L’engagement apostolique principal de la congrégation est l’éducation des jeunes filles. Plus tard le service des malades, des personnes âgées et des handicapés sera ajouté au projet apostolique de la congrégation.

    Histoire

    Les Filles de la Croix sont déjà 84 en 1845. La plupart sont sont jeunes et encore en formation. Les religieuses dirigent quatre écoles pour un millier de jeunes filles (800 d’entre elles recevant une éducation gratuite). Elles dirigent la ‘prison des femmes’ depuis 1841 et une ‘maison du refuge’ (pour la réhabilitation de prostituées) depuis 1842 ; enfin un home pour mendiants (125 personnes) depuis 1843.

    La congrégation essaime en Allemagne en 1851. Les premières œuvres missionnaires seront en Inde (Bombay et Karachi) en 1862 où elles sont invitées par Mgr Walter Steins, vicaire apostolique de Bombay. Ensuite le développement se fait régulier : les Filles de la Croix sont en Angleterre en 1863, au Congo belge en 1910, en Irlande (1920), aux Pays-Bas (1924), en Italie (1929, au Brésil (1953) etc

    En 1861 les religieuses s’installent à la rue Hors-Château de Liège, dans un ancien couvent de religieuses capucines. Le bâtiment vendu comme bien public durant la période révolutionnaire avait été racheté par un banquier liégeois, Michel Frésart qui le laisse en héritage à sa fille, devenue Fille de la Croix. Le couvent réaménagé, agrandi par l’achat de propriétés attenantes et modernisé devient la maison-mère des Filles de la Croix, noviciat, pensionnat et école normale.

    Réélue de trois en trois ans, Mère Marie-Thérèse (Jeanne Haze) sera supérieure générale jusqu’à sa mort en 1876. Morte en odeur de sainteté elle sera béatifiée en 1991, par Jean-Paul II.

    En 1975 les filles de la Croix sont 1499 de par le monde, divisées en 9 provinces ou vice-provinces, en charge de 113 maisons, écoles ou instituts de bienveillance.

    Aujourd’hui

    La congrégation a donné naissance à trois congrégations indigènes devenues autonomes au fil des années, deux en Inde et une au Congo, les Soeurs du Cœur immaculé de Marie.

    Leurs écoles secondaires sont parmi les meilleurs en Angleterre. La St Philomena’s Catholic High School de Carshalton (Surrey) a reçu un prix particulier pour être la meilleur école de Londres en 2004.

    D’après l’Annuaire pontifical de 2009 les Filles de la Croix sont aujourd’hui 833. Si leur nombre diminue en Europe, c'est l'inverse en Inde ou elles sont 210 et dirigent d’importantes écoles, orphelinats ou maison d’accueil à Calcutta (Kidderpore), Kurseong et Matigara (près de Darjeeling), Bandra (Bombay), Panchgani.

    Leur maison généralice se trouve toujours au 49 rue Hors-Château à Liège, Belgique.

    Source :

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Filles_de_la_Croix_%28de_Li%C3%A8ge%29

     

    ← Retour (Les ordres religieux)