• Farbus, fontaine Saint Ranulphe

     
     

    Farbus

    fontaine Saint Ranulphe

     

    Selon la légende, Saint Ranulphe traversait souvent le village de Farbus pour se rendre à Vimy. Un jour, accablé par la chaleur, il demanda à boire un peu d'eau à une habitante qui la lui refusa.

    Poursuivant son chemin, il planta son bâton à mi-parcours entre les deux villages ; une source se mit à sourdre, lui permettant de se désaltérer, tandis que le bâton se garnissait de feuilles et devenait un jeune arbre. Celui-ci couvre toujours de son ombre la source qui ne se tarit jamais.

    Saint Ranulphe serait mort martyr vers 700 et d’abord enterré en l’église de Thélus ; son corps fut exhumé et transféré dans l’église de l’abbaye Saint-Vaast d’Arras en 1188 en présence de l’ancien abbé de Clairvaux, Henri, devenu cardinal et légat (envoyé spécial) du pape ainsi qu'une inscription en latin nous l’apprenait. On ignore la cause et les circonstances de son martyre, et on ne peut avoir une idée de sa date que parce que son fils Hadulphe devint évêque d’Arras et de Cambrai. Son fils est mort vers 728. On le fête le 27 mai qui serait la date de découverte de ses ossements"


    La fontaine Saint Ranulphe de Farbus guérit les maux de tête.

     

    ← Retour (Les sources miraculeuses)