• Esau

     
     

    Esaü

     

    Esau

    Isaac envoie Esaü chasser pour ensuite lui donner sa bénédiction

     

     

     

    Ésaü (en hébreu : עשו /e.'sav/) est un personnage du Tanakh pour les juifs et de l'Ancien Testament pour les chrétiens, fils d'Isaac et de Rebecca.

    Son histoire est racontée dans le livre de la Genèse. Selon cette source, Rebecca tomba enceinte de jumeaux, et le premier à naître fut Ésaü, talonné par son frère Jacob.

    Ésaü était donc l'aîné. Il était roux, et velu comme une fourrure de bête.

     

    En grandissant, Ésaü devint un chasseur expérimenté et aventureux, tandis que son frère cadet Jacob était casanier et réfléchi.

    Isaac préférait Ésaü, et Rébecca préférait Jacob.

    Un jour, Ésaü rentra affamé d'une de ses chasses.

    Jacob, qui était en train de préparer la cuisine, ne voulut le nourrir qu'à la condition qu'il lui cède immédiatement son droit d'aînesse.

    Ésaü fut d'accord.

     

    Ésaü épousa ensuite deux femmes, parmi lesquelles Judith, qui furent pénibles avec Isaac et Rébecca.

    Plus tard, Isaac, devenu vieux et aveugle, voulut bénir Ésaü avant de mourir.

    Il lui demanda de partir à la chasse pour lui préparer un bon plat, afin de pouvoir se régaler en le bénissant.

    Ésaü s'exécuta et partit en chasse. Mais Jacob, aidé par sa mère, se présenta en premier devant son père, qui le bénit en pensant avoir affaire à Ésaü, et le fit chef de sa fratrie et héritier de ses biens.

     

    Lorsqu'Ésaü rentra de sa chasse et se présenta à son tour devant son père, il était trop tard. Isaac ne pouvait retirer sa bénédiction envers Jacob.

    Il fit tout de même une bénédiction pour Ésaü, et lui prophétisa qu'il s'affranchirait de Jacob.

    Ésaü attendait la mort d'Isaac pour pouvoir tuer Jacob, mais grâce à Rébecca, ce dernier partit vivre chez son oncle Laban pour épouser l'une de ses filles.

    Comprenant que ses deux femmes déplaisaient à son père à cause de leur origine, Ésaü en épousa deux autres qui venaient d'un autre pays, dont Adah.

     

    Vingt ans plus tard, Ésaü retrouva Jacob, et lui fit comprendre qu'il lui avait pardonné.

    Tous deux s'étaient considérablement enrichis durant l'intervalle.

    Ils enterrèrent ensemble leur père Isaac, et Ésaü s'installa au pays d'Édom, hors de la présence de son frère car la somme de leur deux troupeaux étaient trop importante pour être nourrie par un seul pays.

     

    Son nom signifie probablement « velu, hirsute » (cf. arabe a`thâ), ce qu'il était, tandis que Jacob était glabre.

     

    Ésaü est surnommé Édom (hébreu ’edôm : rouge, roux) et sera l'ancêtre des Édomites ou Iduméens, le peuple du père d'Hérode le Grand.

     

    Ésaü est également dans le judaïsme le père des civilisations occidentales, notamment de l'Empire romain, dont la « descendance » est le christianisme.

    Il symbolise la force physique sans compréhension, actif et chasseur (le judaïsme interdit la chasse), face à Jacob, étudiant et inactif, se contentant de ses plats de lentilles (Jacob, néanmoins, « prend » la force physique d'Esaü grâce à son entendement).

    Source

    En savoir plus :

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:Grabow_isaak_esau.jpg

     

     

     ← Les personnages de la bible