• Clairvaux : un moine cistercien (précieux électuaire)

     
     

     

    Clairvaux 

    un moine cistercien (précieux électuaire)

     

    Au XIIe siècle, la Vierge apparaît à un moine cistercien.

    Elle tenait une petite boîte d'un précieux électuaire dont elle donnait avec bonté une cuillerée de sa propre main, à chacun des frères, qui entrait à l'oratoire.

    Cette Vierge miséricordieuse, par une pieuse feinte, le repoussa en disant :

    "As-tu donc besoin de notre remède ? N'es-tu pas un sage médecin qui se soigne lui-même avec sollicitude ?

    Va, et sers-toi de tes médicaments comme il te plaira, pour moi, je prends soin de ceux qui s'en remettent au Seigneur mon Fils".

    Il promit de ne plus se mêler désormais de ce qui le concernait, mais de confier tout le soin de sa vie à Dieu et à Elle.

    Elle octroya à ce médecin son mets salutaire. Aussitôt il fut guéri.