• Chanoines réguliers de Prémontré

     
     

    Chanoines réguliers de Prémontré

     

     

    Chanoines réguliers de Prémontré

    Norbert de Xanten

     

    L'ordre des chanoines réguliers de Prémontré, appelé couramment prémontrés, est un ordre canonial catholique fondé par saint Norbert de Xanten au début du XIIe siècle. La désignation O.Praem (Ordo Praemonstratensis) est apposée à la suite des noms des religieux prémontrés.

    Histoire et vocation des prémontrés 

    En 1120, l'évêque de Laon, Barthélemy de Jur donne à Norbert de Xanten un terrain dans la forêt de Voas (aujourd'hui la forêt de Saint-Gobain dans l'Aisne) au lieu-dit « Presmontré » pour y fonder une abbaye. Norbert y installe une communauté de chanoines réguliers, soumis à la règle de saint Augustin, ainsi qu'une communauté de femmes. Plus tard ces chanoines réguliers seront appelés Prémontrés ou de Norbertins. Dès l'origine, les prémontrés ont une structure triple : un ordre d'hommes, un ordre de femmes et un tiers-ordre, ajouté en 1122 par Norbert, de laïcs voulant s'associer à la spiritualité de l'ordre.

    Les prémontrés ont une double mission : l'apostolat, en tant que clercs, c'est-à-dire l'action auprès des fidèles dans les paroisses, et l'Office divin, comme les moines. Cette double mission répond à la devise augustine sanctitatem et clericatum (de sainteté et d'apostolat). Ils sont parfois considérés comme des précurseurs des ordres mendiants.

    L'ordre des prémontrés a eu un rite liturgique propre entre le XIIe siècle et 1970 : le rite prémontré.

    En 1130, les prémontrés sont déjà cinq cents frères et plus de mille religieuses. Quatre ans plus tard, Norbert meurt .

    Les établissements prémontrés sont regroupés en circaries.

    Au début du XVIIe siècle, en Lorraine d'abord, l'abbé de Sainte-Marie-au-bois, Servais de Lairuelz, est l'initiateur de la réforme de l'ordre, appelée également « Réforme de Lorraine », et entraîne dans sa « Communauté de la primitive rigueur » une quarantaine d'établissements de prémontrés dont l'abbaye Sainte-Marie-Majeure de Pont-à-Mousson sera l'abbaye mère.

    À Haguenau notamment (Alsace), après l'occupation de la ville par les troupes françaises en 1635, les prémontrés du monastère d'Allerheiligen en Forêt-Noire, rachetèrent l'église et le couvent et reprirent leur service à l'église Saint-Nicolas, ceci jusqu'à la Révolution française de 1789.

    A la Révolution française la plupart des abbayes disparaissent: comme les autres religieux, les prémontrés doivent quitter leur abbaye. Leurs biens sont confisqués et vendus comme 'biens nationaux'. Certains s'exilent; d'autres deviennent curés de paroisse.

    En 1858, les premières restaurations d'abbayes prémontrées ont lieu à Mondaye dans le Calvados et à Frigolet dans les Bouches du Rhônes. Après les lois d'expulsion du début du siècle, les prémontrés sont de retour dans les abbayes en 1921.

    Armoiries de l'ordre 

    Blasonnement: D'azur, semé de fleurs de lys d'or, à deux crosses du même passées en sautoir brochant sur le tout.
    Le semis de fleurs de lys d'or est une concession faite par le roi Saint Louis. L'écu est timbré d'une couronne ducale avec mitre et crosse.

    Habit 

    Les prémontrés portent l'habit et le scapulaire blancs. Les chanoines avaient adopté le costume canonial - surplis de lin et chape de laine noire et l'aumusse, un capuchon de fourrure que les moines se mettaient sur la tête durant les offices en hiver.

    Implantations et expansion

    France

    Belgique

    Article détaillé : Liste d'abbayes norbertines de Belgique.
    • Abbaye d'Averbode
    • Abbaye de Bonne-Espérance 1130, à Estinnes (Hainaut), reconvertie en institution scolaire catholique en 1830
    • Abbaye de Floreffe (1121), à Floreffe (Namur)
    • Abbaye de Grimbergen (1128), à Grimbergen (Brabant flamand)
    • Abbaye Notre-Dame de Leffe (1152) à Dinant (Namur)
    • Abbaye de Parc, à Heverlee-Louvain (Brabant flamand)
    • Abbaye de Postel (1138), à Mol (Anvers)
    • Abbaye de Tongerlo (1130), à Westerlo (Anvers)

    Allemagne

    • Abbaye de Allerheiligen Land du Bade-Wurtenberg. Construite seconde moitié du XIIIe siècle. Détruite par la foudre et un incendie en 1804. En cours de restauration.
    • Abbaye Saints-Pierre-et-Paul de Freising, fondée au XIIe siècle et reconstruite au XVIIIe siècle. Siège aujourd'hui du Conseil d'arrondissement de Freising.
    • monastère des Prémontrés d’Oberzell et couvent voisin d’Unterzell (aujourd'hui disparu).
    • Abbaye de Weissenau, fondée au XIIe siècle et reconstruite au XVIIIe siècle. Aujourd'hui Hôpital psychiatrique régional de Bade-Wurtemberg.

    Suisse

    • Abbaye de Bellelay
    • L'Abbaye_(Vaud)

    Pays-Bas

    • Abbaye de Berne

    Hongrie

    • Abbaye de Csorna, 1180

    République tchèque

    • Couvent de Strahov à Prague, abrite les reliques du fondateur.
    • Abbaye de Louka

    Amérique du Nord

    • Abbaye de Saint-Norbert (Saint-Norbert abbey), située à De père, Wisconsin, États-Unis, liée à l'unique université norbertine du monde : "Saint Norbert College"

    Source :

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Chanoines_r%C3%A9guliers_de_Pr%C3%A9montr%C3%A9

    Le site de l'abbaye Saint-Martin de Mondaye : http://www.mondaye.com/fr/les-premontres

     

    ← Retour (Les ordres religieux)