• Catéchisme : Le mystère de la rédemption

     
     

    Le mystère de la rédemption

     

    Cathéchisme : Le mystère de la rédemption

     

    Jésus, qui faisait tant de bien, avait autour de lui des hommes qui par orgueil et par hypocrisie, avaient toujours refusé de croire à ses paroles.

    C'étaient principalement ceux qu'on appelait les Pharisiens.

    Après une réception triomphale faite à Notre Seigneur le jour des Rameaux par les habitants de Jérusalem, les Pharisiens décidèrent de mettre Jésus à mort, et ils y réussirent à cause de la trahison de Judas.

    Celui-ci conduisit un soir les Pharisiens aux jardins où Jésus priait seul. Jésus fut emmené prisonnier au tribunal des Juifs Anne et Caïphe, puis au tribunal du gouverneur romain Ponce Pilate.

    Pilate fit d'abord flageller cruellement Notre Seigneur, puis il le condamna à mort injustement et sur de fausses accusations Jésus fut crucifié entre deux voleurs, à Jérusalem, sur le mont du Calvaire, le vendredi saint. Il mourut sur la croix vers trois heures de l'après-midi. Et il fut enseveli le soir même par Nicodème et Joseph d'Arimathie dans un tombeau.

    Le mystère rappelé par ces paroles : "Je crois en Jésus-Christ qui a souffert" est le mystère de la Rédemption.

    Le mystère de la Rédemption est le mystère de Jésus Christ mort sur la croix pour racheter tous les hommes.

    Jésus Christ a vraiment racheté tous les hommes, car par ses souffrances et surtout par sa mort, il a mérité à tous le pardon de leurs péchés et les grâces nécessaires pour qu'ils puissent gagner le ciel.

    Il n'était pas nécessaire que Jésus Christ souffrit et mourût sur la croix pour nous racheter, parce que, comme Dieu, il donnait au moindre de ses actes une valeur infinie.

    Jésus-Christ a voulu souffrir et mourir pour offrir à son Père un sacrifice parfait, pour nous témoigner davantage son amour et pour nous inspirer une plus grande horreur du péché.

    Jésus-Christ est mort sur le calvaire, près de Jérusalem, le vendredi saint, vers 3 heures de l'après-midi.

    Ces mots "a été enseveli" signifient qu'après la mort de Jésus-Christ, son corps a été détaché de la croix et mis dans le tombeau.

    Ces mots "est descendu aux enfers" signifient que Jésus-Christ est descendu dans un lieu appelé les Limbes, pour visiter les âmes des justes morts avant lui et pour leur annoncer qu'elles entreraient bientôt dans le ciel.

    C'est dans la croix de Notre Seigneur Jésus-Christ que se trouve pour nous le salut, la vie et la résurrection.

     

    Source : Livre "Catéchisme des diocèses de France à l'usage du diocèse de Lille"

     

     

    Cathéchisme : Le mystère de la rédemption

     

     

    La rédemption

     

    ← Retour (Catéchisme)