• Catéchisme : La rémission des péchés

     
     

    La rémission des péchés

     

    Cathéchisme : La rémission des péchés

     

    Jésus a donné la clef du ciel à saint Pierre. Cela voulait dire que saint Pierre, en pardonnant les péchés des hommes au nom de Dieu, ouvrirait (et s'il ne remettait pas ces péchés, fermerait) la porte du ciel.

    Jésus a dit aux Apôtres de lier ou de délier. Cela voulait dire qu'ils pourraient aussi remettre (ou ne pas remetre) les péchés.

    Mais si Pierre, les Apôtres et maintenant les prêtres remettent les péchés par le baptême et le sacrement de Pénitence, c'est parce que Notre Seigneur le faisait déjà, et c'est en son nom qu'ils nous pardonnent quand nous allons les trouver pour nous confesser.

    Les mots "Je crois à la rémission des péchés" signifient que Jésus-Christ a donné à son Église le pouvoir de remettre tous les péchés.

    Jésus-Christ a donné à l'Église le pouvoir de remettre tous les péchés quand il a dit à ses Apôtres, le soir de sa résurrection : "Les péchés seront remis à ceux à qui vous les remettrez et ils seront retenus à ceux à qui vous les retiendrez".

    L'Église remet les péchés principalement par les sacrements de Baptême et de Pénitence.

    La première parole de saint Pierre : "Repentez-vous, et que chacun de vous soit baptisé au nom de Jésus-Christ pour obtenir le pardon des péchés". (Act, II, 38)

    Jésus remet les péchés : Matth, IX, 1-8 ; Luc, VII, 48-49 ; XXIII, 43

    Le pouvoir des clefs : Matth, XVI, 19

    Le pouvoir de lier et de délier : Matth, XVIII, 18 ; Jean, XX, 23

     

     

    Source : Livre "Catéchisme des diocèses de France à l'usage du diocèse de Lille"
     

    ← Retour (Catéchisme)