• Catéchisme : L'Ascension

     
     

    L'ascension

     

     

    Cathéchisme : L'Ascension

     

    Jésus avait toujours dit à ses Apôtres qu'il s'en irait avant eux au ciel, dans la maison du Père, disait-il, pour leur préparer une place.

    Ce départ eut lieu le jour de l'Ascension, 40 jours après la résurrection, un jeudi par conséquent.

    Après qu'il eut mangé avec ses Apôtres, Jésus leur recommanda de ne pas s'éloigner de Jérusalem, mais d'attendre ce que le Père leur avait promis. C'est alors qu'il fut élevé dans les airs en leur présence, et un nuage le cacha bientôt à leurs yeux. Pendant qu'ils avaient encore leurs regards fixés vers le ciel, deux hommes vêtus de blanc apparurent auprès d'eux et leur dirent : "Galiléens, pourquoi restez-vous là à contempler le ciel ? Ce Jésus qui est monté aux cieux en reviendra un jour de la même manière qe vous l'avez vu partir".

    Et l'Église ce jour-là commença son histoire sur la terre, où elle attend toujours le retour glorieux du Sauveur à la fin du monde.

    Les mots "est monté aux cieux" signifient que Jésus-Christ est monté au ciel, en corps et en âme, par sa propre puissance.

    Jésus-Christ est monté  au ciel pour glorifier pleinement son humanité, pour nous y préparer une place, intercéder pour nous, et nous envoyer le Saint-Esprit.

    Par les mots "est assis à la droite de Dieu le Père tout puissant", j'entends que Jésus-Christ, toujours égal à son Père comme Dieu, est maintenant, comme homme, dans le Ciel, au-dessus de toutes les créatures.

    Les mots "D'où il viendra juger les vivants et les morts" signifient qu'à la fin du monde, Jésus-Christ viendra de nouveau sur la terre pour juger les hommes.

    Dieu le Père dit à son Fils : "Assieds-toi à ma droite, tu es mon Fils, tu as aimé la justice et haï l'iniquité : ton trône est éternel". (Hebr, I)

     

    Source : Livre "Catéchisme des diocèses de France à l'usage du diocèse de Lille"
     

    ← Retour (Catéchisme)