• Bras, fontaine Notre-Dame de Lommal

     
     
    Bras
    fontaine Notre-Dame de Lommal


    Cette fontaine guérit les maux d'yeux.

    Aux sources de la Lomme, entre Bras et Vesqueville, la Chapelle Notre-Dame de Lommal s'élève dans les champs, à l'ombre d'un rideau d'arbres. Un chemin historique, le Chemin Neuf, sépare le sanctuaire de sa fontaine, dont l'eau bienfaisante guérit les maladies des yeux et de la peau. La région ayant été fortement romanisée, il est probable que la Fontaine de Notre-Dame de Lommal fit déjà à cette époque l'objet d'un culte.

    La fondation de la chapelle est très ancienne. Selon une légende, d'ailleurs commune à bien des sanctuaires, les habitants de Bras auraient découvert jadis une statue de la Vierge dans le creux d'un chêne se trouvant alors près de la source. La madone fut aussitôt déposée dans l'église paroissiale. Mais, le lendemain, elle avait regagné l'arbre, montrant ainsi son désir d'être honorée en cet endroit. Le chêne étant tombé de vétusté, on érigea une chapelle pour abriter la statue. Deux constructions se succédèrent. Celle que nous voyons aujourd'hui fut bâtie en 1733. La date figure sur la façade, au-dessus des armoiries de Célestin De Jongh, Abbé de Saint-Hubert de 1727 à 1760, et de sa belle devise : Amore non timoré (Par l'amour et non par la crainte).

    Naguère, le pèlerinage du 8 septembre, fête de la Nativité, y drainait une foule considérable. A cette occasion, de nombreux pèlerins venaient se laver les yeux avec l'eau de la fontaine, qui est la source principale de la Lomme.

    Source : http://www.lecerclemedieval.be/legendes/SitesEtRecits/Les-vierges-protectrices.html

     

    ← Retour (Les sources miraculeuses)