• Bienheureuse Marie Karlowska († 1935)

     
     

     

    Bienheureuse Marie Karlowska († 1935)

    Fondatrice des Sœurs du Bon Pasteur

     

    Bienheureuse Marie Karlowska. Fondatrice des Sœurs du Bon Pasteur († 1935)

     

    Maria KARLOWSKA est une polonaise née en 1865 dans les territoires occupés par la Prusse (Poméranie).

    Là, elle a accompli une action de véritable samaritaine parmi les femmes touchées par une grande misère sociale et morale.

    Son zèle attira autour d'elle d'autres femmes avec lesquelles elle fonda la Congrégation des Sœurs Servantes du Bon Pasteur et de la Divine Providence.

    Pour les Sœurs et pour elle-même, elle avait établi l'objectif suivant : "Nous devons annoncer le Cœur de Jésus, c'est-à-dire vivre de lui, en lui et par lui de façon à devenir semblables à lui et nous devons faire en sorte que dans nos vies, il soit plus visible que nous-mêmes".

    Sa dévotion au Sacré-Cœur du Sauveur suscita en elle un grand dévouement pour les hommes et un amour qui ne dit jamais : "Assez".

    Grâce à cet amour et dans la mouvance du Saint Esprit, elle redonna la lumière du Christ à de nombreuses âmes et les aida à retrouver leur dignité perdue.

    Elle mourut en 1935.

    Béatification: 06.06.1997  à Zakopane (Pologne)  par Jean Paul II.

    Fête : 24 mars.

    Source

     

    Image illustrative de l’article Marie Karłowska

     

     

    Marie Karłowska (Karłowo, 4 septembre 1865 - Pniewite, 24 mars 1935) est une religieuse polonaise fondatrice des sœurs du Bon Pasteur de la Divine Providence et reconnue bienheureuse de l'Église catholique.

    Biographie

    Elle naît en 1865 à Karłowo, près de Kcynia (à l'époque dans la province de Prusse).

    En 1870, sa famille déménage à Poznań où elle passe son enfance et sa jeunesse ; elle visite et aide les familles pauvres des quartiers les plus défavorisés de la ville.

    En 1882, avec l'accord de son directeur spirituel, elle prononce un vœu privé de virginité ; la même année, ses parents décèdent en l'espace de deux mois. Orpheline, elle devient apprentie couturière à Berlin puis travaille dans l'atelier de couture dirigé par sa sœur aînée et continue ses visites aux malades et aux pauvres.

    C'est lors d'une de ces visites de charité en novembre 1892, qu'elle rencontre par hasard, Franke, une prostituée. Marie comprend toute la détresse de la prostitution.

    Les portes des immeubles, la rue, la prison, le service des femmes atteintes d'infection sexuellement transmissible (appelée maladie vénérienne à son époque) de l'hôpital de Poznań deviennent les premiers lieux de son apostolat.

    Malheureusement, elle n'a pas de logement décent et de moyens financier, conditions nécessaires pour les sortir de la misère.

    Alors qu'elle prie dans une église, la comtesse Potulicka lui propose de l'aider financièrement, elle achète un domaine de plus de 4 hectares dans le village de Winiary à environ 3 kilomètres de Poznań.

    Après la rénovation des bâtiments, Marie Karłowska et 17 filles entrent dans leur nouvelle demeure le 16 juillet 1895.

    Le même jour, Marie cesse son travail pour se consacrer entièrement à son œuvre.

    Le 29 septembre suivant, l'archevêque de Poznań, Florian Stablewski, béni la maison et la chapelle.

    Bientôt, elle est rejointe par des jeunes filles désirant s'associer à son apostolat ; pour mener à bien sa mission, Marie fonde une congrégation religieuse le 8 septembre 1896.

    En 1902, Marie et les premières sœurs prononcent leur vœux religieux en ajoutant comme quatrième un vœu celui de se vouer à l'aide des prostituées, elle est supérieure générale, poste qu'elle garde jusqu'à sa mort.

    La nouvelle congrégation reçoit l'approbation diocésaine en 1909. En 1920, les sœurs s'occupent des femmes ayant des maladies vénériennes de l'hôpital de la ville de Toruń, puis de Lodz.

    Elles possèdent aussi une usine de biscuits et des fermes modèles à Pniewit et à Topolno, où les patientes après avoir quitté l'hôpital peuvent poursuivre leur réadaptation sociale.

    Les autorités polonaises la décore en 1928 de la croix du Mérite pour son œuvre. Elle meurt le 24 mars 1935.

    Le procès de béatification s'ouvre le 17 mars 1965, Jean-Paul II la déclare vénérable le 11 juillet 1995 et la béatifie le 6 juin 1997 à Zakopane lors de sa visite apostolique en Pologne.

    Les restes de Marie Karłowska reposent dans une châsse à la maison-mère des sœurs de Jabłonowo Pomorskie.

    Source :

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Marie_Kar%C5%82owska

     

    ← Retour (Les saints par ordre alphabétique) 

    ← Retour (Le calendrier des saints)