• Bienheureuse María Romero Meneses, religieuse salésienne du Nicaragua († 1977)

     
     

    Bienheureuse María Romero Meneses († 1977)

    religieuse salésienne du Nicaragua

     

    Bienheureuse María Romero Meneses, religieuse salésienne du Nicaragua († 1977)

     

     

    Maria Romero Meneses naît à Granada de Nicaragua le 13 janvier 1902 dans une famille aisée.

    A 13 ans, au collège des "Filles de Marie Auxiliatrice" (ou "Salésiennes", fondées par Don Bosco avec l'aide de Sainte Marie-Dominique Mazzarello  2), elle découvre la vie de Don Bosco et trouve en lui l'incarnation de ses idéaux spirituels.

    Cinq ans plus tard, elle entre dans cet Institut et accomplit sa formation au Salvador.

    En 1923, elle commence, comme religieuse, une activité apostolique inlassable que seule la mort viendra interrompre.

    Elle passera la majeure partie de sa vie au Costa Rica où elle est envoyée en 1931.

    A San José, dans son collège, elle organise le groupe des "petites missionnaires" et envoie les filles deux par deux dans les quartiers pauvres autour de la capitale pour faire le catéchisme.

    Ainsi naissent des dizaines de "patronages" (institution chère à Don Bosco). Comme lui elle est pleine d'initiatives charitables si bien qu'on l'a appelée "le Don Bosco au féminin".

    Elle obtient des visites médicales gratuites pour les enfants des rues et la collaboration des entrepreneurs pour la formation professionnelle des jeunes filles.

    Elle fonde un dispensaire pour les familles les plus pauvres, les salles annexes étant consacrées au catéchisme et à l'alphabétisation.

    Une chapelle, un jardin et une véranda complètent ce lieu d'accueil et d'assistance.

    Répondant à l'invitation du Pape Pie XI qui demande de s'occuper des plus pauvres, elle groupe des jeunes femmes pour aider les jeunes filles défavorisées, œuvre qui se poursuit aujourd'hui grâce à l'Association laïque de ASAYNE = Aide aux pauvres (Asociacion Ayuda a los necesitados).

    Avec ses auxiliatrices, elle s'occupe des familles sans logement. Confiante dans la Providence, elle fait construire de véritables petites maisons dotées d'un jardin pour redonner confiance et dignité aux plus malheureux : "les citadelles de Marie Auxiliatrice".

    Elle a enfin une intense vie mystique, source de son apostolat, inspiré par Jésus et Marie, son 'Roi' et sa 'Reine'.

    Elle meurt le 7 juillet 1977.

    Ce qui frappe dans sa vie, c'est son service en faveur des plus pauvres, accompli avec créativité et efficacité.

    Elle fut l'apôtre des pauvres qui, sans qu'elle exclue personne, étaient ses préférés.

    Elle est la première femme du Nicaragua à être proclamée bienheureuse.

     

    Béatification : 14.04.2002  à Rome  par Jean Paul II

     

    Fête : 7 juillet.

    Source

     

     

    ← Retour (Les saints par ordre alphabétique) 

    ← Retour (Le calendrier des saints)