• Bâle : Notre-Dame de la Pierre

     
     

    Bâle (Suisse)

    Notre-Dame de la Pierre

     

     

    Bâle : Notre-Dame de la Pierre

     

    Une femme gardait son troupeau. Vers midi, le troupeau chercha un peu de fraîcheur dans une grotte.

    La femme s'endormit. Son enfant qui l'accompagnait s'aventura hors de la grotte et tomba dans le précipice.

    A son réveil, comprenant ce qui s'était passé, la mère descendit en hâte chercher son enfant. Elle le retrouva sain et sauf en train de cueillir des fleurs.

    L'enfant dit à sa mère qu'une femme entourée d'anges l'a rattrapé. La Dame lui dit qu'Elle était la Sainte Vierge et qu'elle avait choisi cette grotte pour demeure. Son saint nom devait y être loué. Elle a ajouté qu'elle dispenserait aide et grâces, qu'elle intercéderait auprès de son Divin Fils pour tous ceux qui viendraient en pèlerinage.

    L'enfant avait pour mission de faire connaître sa volonté.

    Une première chapelle fut édifiée dans la grotte dédiée à Notre-Dame de la Pierre (Maria stein), puis un monastère fut construit.

     

    La chapelle de pèlerinage (grotte) :

    C'est la partie la plus ancienne du complexe religieux de Mariastein.

    Elle remonte au 14ème siècle, et même avant.

    On y accède de l'extérieur de l'église en parcourant de longs couloirs aux voûtes baroques. Au niveau de la Chapelle supérieure dite Notre-Dame des Sept Douleurs, on descend une rampe de nombreuses marches pour accéder à la grotte.

    La statue de Maria im Stein de la grotte est en pierre (82 cm de haut) et a été faite probablement d'après une statue gothique. Elle a été couronnée solennellement en 1926, par le nonce apostolique en Suisse, représentant le Pape Pie XI. L'église abbatiale a été alors élevée au rang de Basilique mineure. Un autel, à gauche de la statue, date de 1645.


    La chapelle de Notre-Dame des Sept Douleurs :

    Élevée au-dessus de la chapelle de la grotte, cette chapelle est une splendeur remontant à la fin du 15ème siècle.

    La statue de la Vierge aux Sept Douleurs, en tilleul polychrome, remonte à la deuxième moitié du 17ème siècle.

    Le plafond de bois de cette chapelle contient des éléments symboliques attachés à la Vierge Marie.

     

    ← Retour (Les apparitions de la Vierge)